PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
Catalogue
 
Mon compte
 
Comment ça marche ?
 
S'abonner
 
 
 
 
 
273 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en juin : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

L'annonce

 
 
 
 
Echange 'L'annonce' par 'Marie-Héléne Lafon' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Livre d'occasion format poche : 150 pages (100 g)
Editeur : 

Gallimard

Edition : 
21 avril 2011
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

L'annonce de Marie-Héléne Lafon est dans la PAL de 1 pochetroqueur.

 
L'annonce, Marie-Héléne Lafon
 
Paul a quarante-six ans. Paysan, à Fridières, Cantal.

Cinquante trois hectares, en pays perdu, au bout de rien.

Il n'a pas tout à fait choisi d'être là, mais sa vie s'est faite comme ça. Paul n'a qu'une rage : il ne veut pas finir seul, sans femme.
Annette a trente-sept ans. Elle est la mère d'Eric, bientôt onze ans. Elle n'a jamais eu de vrai métier. Elle vient du Nord, de Bailleul. Annette a aimé le père d'Eric, mais ça n'a servi à rien, ni à le sauver du vertige de l'alcool, ni à faire la vie meilleure. Alors elle décide d'échapper, de
recommencer ailleurs, loin.

D'où l'annonce. Paul l'a passée. Annette y a répondu.
Sauf qu'il y a les autres. Le fils silencieux, et la mère d'Annette. Et les autres de Paul, ceux qui vivent avec lui à Fridières. Les oncles, propriétaires des terres. Et la soeur, Nicole, dix-huit mois de moins que Paul, qui n'a pas de mari pas d'enfant.

L'Annonce, nouveau roman de Marie-Hélène Lafon, raconte cette histoire d'amour.
 
Commentaire de FanLivre (MR) (Pochetroqueuse - Courbevoie) - 29 juin 2017
 
Note: 4 sur 5
 
Rugueuse romance
 
Une histoire d’amour antithèse des romans Harlequin ; Monique Petillon dans Le Monde a qualifié ce livre de ‘’rugueuse romance’’… Des personnages banals et résignés, au passé difficile et/ou traumatisant essaient de construire un avenir dans les conditions difficiles d’un monde agricole en déclin.

Pierre, agriculteur du Cantal de 46 ans, ne veut pas finir sa vie seul, coincé entre sa sœur célibataire qui considère la ferme comme son royaume exclusif et ses oncles octogénaires auxquels il a réussi à arracher la responsabilité de la ferme et des décisions à prendre mais qui refusent tout changement. Il passe une annonce pour trouver une compagne. C’est Annette qui répond ; mère célibataire de 37 ans, un fils, Eric, de 11 ans, elle vit dans le Nord et a rompu avec le père de son fils, alcoolique et violent, après des années de vie commune désastreuses. Elle hésite car elle vit près de sa mère avec laquelle, elle et son fils ont un lien très fort ; mais elle pressent que, s’il lui reste une dernière chance de réussir sa vie, ce sera ailleurs…
La première rencontre n’est ni un coup de foudre ni l’amour ; mais chacun a le sentiment que l’autre peut être celui/celle qui pourra l’aider à réussir ce challenge. Et ces deux taiseux vont, de toutes leurs forces et malgré le dépaysement et l’hostilité de la sœur et des oncles, tenter l’aventure pour eux-mêmes et pour Eric, adolescent renfermé, très sensible et observateur. «On avait peu à dire quand il fallait, d’abord, vivre ensemble, le matin le soir, se toucher, s’attendre, se craindre, s’apprendre. On était au pied de ce mur-là, on l’avait voulu, on avait passé l’annonce, on s’était vu et revu, on avait décidé, on était enfoncé dans cette histoire. Avec l’enfant, le fils, le garçon, Eric. Avec les trois, Nicole et les oncles, leurs silences et leurs yeux posés».

L’auteur est née et a grandi dans une ferme du Cantal… autant dire qu’elle sait de quoi elle parle jusque dans le moindre détail ! Et cette authenticité transparaît à toutes les pages dans la description de la nature et du climat, du monde paysan, de ses joies, de ses difficultés et de sa façon de parler. L’histoire entre Pierre (qui parle très peu mais juste quand il le faut) et Annette (qui ne parle pas) est touchante tant ils déploient d’efforts pour s’adapter à la nouvelle situation en essayant de heurter le moins possible… sans oublier Eric et sa confidente et amie, la chienne Lola qui l’a adopté dès son arrivée à la ferme.

La beauté de la langue et de la prose de l’auteur dans ses descriptions du Cantal et de son monde rural m’ont fait penser au Giono des romans sur la Provence et sa vie rurale du début du siècle dernier. ‘’Tout tombe juste, rien ne traîne’’ a dit Eric-Emmanuel Schmitt en parlant du style de M.H. Lafon.
L’ambiance du roman m’a aussi, quelquefois, rappelé la chanson de Jacques Brel ‘’Ces gens-là’’.

‘’Ce livre est (…) plein de silences, de pudeurs et de désirs’’ a écrit un critique de Télérama.

NB – Le roman a fait l’objet d’un téléfilm (même titre) en 2015
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Marie-Héléne Lafon
 
 
 
 
Les derniers Indiens
 
 
Le Soir du chien - Prix Renaudot des Lycéens 2001
 
 
Sur la photo
 
 
Les derniers Indiens
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Un long dimanche de fiançailles
(Sébastien Japrisot)
 
 
Nord et Sud, tome 1 : Les jours heureux
(John Jakes)
 
 
Allez, France !
(Janine Boissard)
 
 
Le Club de l'adultère : Elle ne voulait pas en faire partie !
(Tess Stimson)
 
 
Héloïse, ouille !
(Jean Teulé)