PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
131 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Baton rouge

 
 
 
 
Echange 'Baton rouge' par 'Patricia Cornwell' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 605 pages (281 g)
Editeur : 

Le Livre de Poche

Edition : 
2 mars 2005
Langue : 
Français
Catégorie : 

2 points
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Baton rouge de Patricia Cornwell a été lu par 22 pochetroqueurs.
Baton rouge de Patricia Cornwell est dans la PAL de 1 pochetroqueur.

 
Présentation de l'éditeur
 
Baton Rouge, Louisiane, 230 000 habitants : la ville détient le triste record du crime, de la corruption, des trafics de toutes sortes. C'est là que débarque, à l'appel d'un juge, Kay Scarpetta, marquée par la mort de l'homme de sa vie, Benton. Sa mission : enquêter sur d'énigmatiques disparitions de femmes...
Et, si c'était un piège ? Et si elle était loin d'en avoir fini, comme elle le croyait, avec les figures de cauchemar qui hantent sa mémoire - au premier rang desquelles les sinistres frères Chandonne ?

Dans ce douzième thriller, où l'on retrouve autour de Scarpetta sa nièce Lucy et son collègue Pete Marino, Patricia Cornwell réserve à ses millions de lecteurs des frissons intenses et des surprises de taille !
 
Commentaire de F.L. (Pochetroqueuse - ) - 31 mai 2013
 
Note: 4 sur 5
 
Captivant !
 
Du suspens jusqu'à la fin,j'ai adoré !!!!!
 
 
Commentaire de mic13 (Pochetroqueuse - ) - 25 octobre 2012
 
Note: 3 sur 5
 
Un bon thriller
 
L'histoire ne faiblit pas un instant,elle nous emmène de la Louisiane à la Pologne par des chemins complexes, avec crimes et résurrection, techniques pointues et conduite d'hélicoptère. Rien n'est laissé au hasard pour rendre ce roman efficace.
Entre analyses psychologiques et rebondissements effrayants, Scarpetta, rattrapée par son passé, battra encore ses ennemis.
A son habitude, P.Cornwell nous impose un scénario violent et sophistiqué mais pétri de bons sentiments. Et ça fonctionne.
 
 
Commentaire de Enki Killer (Pochetroqueur - Venelles) - 15 août 2008
 
Note: 2 sur 5
 
Carton rouge
 
Pour vous donner une idée de l'essouflement de Patricia Cornwell, on découvre dans ce roman que Benton, as du FBI, n'est pas mort mais a changé d'identité et abandonné sa carrière pour échapper à des méchants.
Ca se passe comme ça au FBI, figurez-vous.
Un agent est en danger ? Hop, on le retire de la circulation et on le fait bénéficier du programme de protection des témoins.
En dehors de cette invraissemblance, on retrouve une Scarpetta aussi hystérique et antipathique que dans les épisodes précédents, réclamée à cor et à cris sur les cinq continents pour sauver le monde, tandis que sa nièce - genie de l'informatique, du pilotage d'hélicoptères, de la robotique, de la lutte contre les incendies et du lancer de nain - nous gratifie de sa tête de cochon habituelle.
Pete Marino quant à lui reste fidèle à son personnage caricatural, et continue à se ruiner la santé et s'empiffrant de plats en sauce dont il constelle généreusement sa cravate en nylon.
Une catastrophe...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Patricia Cornwell
 
 
 
 
L'île des chiens
 
 
Postmortem
 
 
La Séquence des corps
 
 
Une mort sans nom
 
 
Mémoires mortes
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Les aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour - Marseille, 1198
(Jean d'Aillon)
 
 
A-t-on tué Susan ?
(Jean-Marie Valente)
 
 
Avanti la musica !
(Charles Exbrayat)
 
 
Avanti la musica !
(Charles Exbrayat)
 
 
Vous manquez de tenue Archibald !
(Charles Exbrayat)