PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
153 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Décidement tu ne me comprends pas !

 
 
 
 
Echange 'Décidement tu ne me comprends pas !' par 'Deborah Tannen' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 377 pages (195 g)
Editeur : 

Pocket

Edition : 
18 janvier 2001
Langue : 
Français

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Décidement tu ne me comprends pas ! de Deborah Tannen a été lu par 1 pochetroqueur.

 
Décidement tu ne me comprends pas !, Deborah Tannen
 
mieux vivre ensemble c'est d'abord mieux communiquer

mots d'amour ou mots d'esprit, la guerre que se livrent homme et femme ensemble ne connait aucun répit .
au travail entre amis au sein du couple , silences oppressants et paroles anodines rythment cette rivalités sans fin du masculin e féminin.

Beborah Tannen , sociolinguiste, analyse les codes langagiers qui transforment le quotidien des relations entre hommes et femmes en un vaste champ de bataille.
L'auteur traque les causes sociales et culturelles de ce malentendu, source avéré de tant de blessures intimes .

En multipliant l'étude de situations concrètes, Deborah Tannen nous apprend à renouer un dialogue trop souvent empeché par un usage maladroit des mots de tous les jours .
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Madame, vous êtes une prof de merde !
(Charlotte Charpot)
 
 
Ta carrière est fi-nie !
(Zoé Shepard)
 
 
Écoute, petit homme !
(Wilhelm Reich)
 
 
Revivre !
(Guy Corneau)
 
 
Tiens bon !
(Marcel Rufo)