PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
147 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Des clientes pour la morgue

 
 
 
 
Echange 'Des clientes pour la morgue' par 'San-Antonio' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 253 pages
Editeur : 

Fleuve noir

Edition : 
25 janvier 1972
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Des clientes pour la morgue de San-Antonio a été lu par 1 pochetroqueur.

 
Des clientes pour la morgue, San-Antonio
 
Si je voulais l'envoyer rejoindre Crâne pelé dans la baille, je n'aurais qu'une bourrade à lui administrer.
Mais je ne tiens pas à procéder ainsi car ce faisant je perdrais le plus important témoin de mon affaire. Et comme ce témoin est par la même occasion le principal inculpé, vous comprendrez sans qu'on vous l'écrive au néon dans la cervelle que je sois enclin à ne pas me séparer de lui. Un inculpé de cette catégorie, je l'aurai payé le prix !
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de San-Antonio
 
 
 
 
Lâche-le, il tiendra tout seul
 
 
Le gala des emplumés
 
 
TREMPE TON PAIN DANS LA SOUPE
 
 
Meurs pas on a du monde
 
 
Le Coup du père François
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
A-t-on tué Susan ?
(Jean-Marie Valente)
 
 
Faut pas fantasmer comme ça !
(Mark Schorr)
 
 
Avanti la musica !
(Charles Exbrayat)
 
 
U.S. go rome !
(Richard Oliver Collin)
 
 
Méfie-toi, gone !
(Charles Exbrayat)