PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
67 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en mars : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Emily ou la déraison

 
 
 
 
Echange 'Emily ou la déraison' par 'Jean-Pierre Milovanoff' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Poche : 157 pages (100 g)
Editeur : 

Le Livre de Poche

Edition : 
27 janvier 2010
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Emily ou la déraison, Jean-Pierre Milovanoff
 
"Tout l'effrayait : la nuit, le vent, les passants, les sentiers déserts, les inconnus au téléphone, les chauves-souris, les couloirs d'hôtel, le grelot au cou des chats, la crème du lait. "
Emily a été l'enfant sur qui sont tombées les fautes de la famille et les folies de l'Histoire. Maintenant elle perd la tête et son frère veut la sauver...
Portrait passionné d'une jeune femme qui a tourné le dos au monde réel, ce roman nous entraîne comme une fugue à travers un héritage de secrets et d'enchantements.
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Bientôt disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Jean-Pierre Milovanoff
 
 
 
 
Russe blanc
 
 
Tout sauf un ange
 
 
Auréline
 
 
Russe blanc
 
 
L'offrande sauvage
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Le tour du malheur, tome 4 : L'homme de plâtre
(Joseph Kessel)
 
 
S'il braille, lâche-le...
(Chester Himes)
 
 
Un long dimanche de fiançailles
(Sébastien Japrisot)
 
 
L'enfant qui devint fou d'amour : suivi de Pauvre laid !
(Eduardo Barrios)
 
 
Complétement cramé !
(Gilles Legardinier)