PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
150 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

C'est mort et ça ne sait pas

 
 
 
 
Echange 'C'est mort et ça ne sait pas' par 'San-Antonio' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Broché : 250 pages (140 g)
Editeur : 

Fleuve noir

Edition : 
15 juin 2000
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
C'est mort et ça ne sait pas, San-Antonio
 
"je vous ai dejà passablement baladés à travers le monde, dans toutes les couches de toutes les sociétés, mais je n'ai pas souvenir de vous avoir presenté le pape .N'en déduisez pas trop vite que ce bouquin se passe au Vatican .Le papa dont je parle , s'il s'appelle Paul, ne porte pas de matricule ou plutôt n'en porte plus , vu que voilà dix piges qu'il est sorti de taule.Je vous emmene faire un tour dans une société secrète, avec messes noires, sacrifices......
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de San-Antonio
 
 
 
 
Les CON de San-Antonio
 
 
On t'enverra du monde
 
 
Hue, Dada!
 
 
Bérurier au sérail
 
 
Tu vas trinquer San-Antonio
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Les aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour - Marseille, 1198
(Jean d'Aillon)
 
 
A la cravache !
(Dick Francis)
 
 
Ca se corse !
(Patrice Dard)
 
 
Le trésor de Saddam tome 1 - Un milliard de dollars au soleil !
(Gérard de Villiers)
 
 
SAS : Tuez Iouchtchenko !
(Gérard de Villiers)