PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
Catalogue
 
Mon compte
 
Comment ça marche ?
 
S'abonner
 
 
 
 
 
651 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en mai : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Ferme ta malle !

 
 
 
 
Echange 'Ferme ta malle !' par 'Carter Brown' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 190 pages (109 g)
Editeur : 

Gallimard

Edition : 
16 décembre 1977
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Ferme ta malle ! de Carter Brown a été lu par 3 pochetroqueurs.

 
Ferme ta malle !, Carter Brown
 
Quand Al Wheeler n'est pas en quête d'une belle corrida, c'est elle qui vient à lui sous l'aspect d'une décapotable qui se précipite contre sa voiture à tombeau ouvert. La catastrophe est évitée de justesse. Des dé-bris surgit une blonde à moitié nue qui tombe dans les bras du lieutenant... " Faites-moi une petite fleur, supplie-t-elle; et moi je vous en ferai une grande..." Mais de la malle arrière au couvercle arraché pend une main inerte, la main d'un passager clan-destin replié sur lui-même, la nuque trouée d'une balle.
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Carter Brown
 
 
 
 
Minuit, païens !
 
 
Fais pas le clown !
 
 
Les sept sirènes
 
 
Du beau monde au balcon
 
 
Lieutenant Al Wheeler : En cabane papa !
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Tout ce joli monde...
(Lionel White)
 
 
U.S. go rome !
(Richard Oliver Collin)
 
 
Gare à l'intoxe !
(Lawrence Meyer)
 
 
La mafia ne passera pas !
(Max Allan Collins)
 
 
Aux urnes, les ploucs !
(Charles Williams)