PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
55 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

La malédiction du Norfolk

 
 
 
 
Echange 'La malédiction du Norfolk' par 'Karen Maitland' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 765 pages (395 g)
Editeur : 

Pocket

Edition : 
2 septembre 2015
Langue : 
Français
Catégorie : 

2 points
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

La malédiction du Norfolk de Karen Maitland est dans la PAL de 1 pochetroqueur.

 
La malédiction du Norfolk, Karen Maitland
 
Angleterre, 1208. Le roi Jean refusant de se soumettre à l'autorité du pape, églises et cimetières demeurent fermés. Les enfants ne sont plus baptisés et l'on craint de mourir sans avoir pu expier ses péchés. Mais en ces temps de sorcellerie, il existe plusieurs façons de sauver une âme. Pour libérer celle de son fils, décédé d'une étrange maladie, Lady Anne est prête à tout. Elle découvre un rituel permettant de transmettre les péchés après la mort.
Encore faut-il trouver une conscience prête à les accepter. La jeune Elena, servante au château, n'aura pas le choix…

« Une intense vibration. »
Historia
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Karen Maitland
 
 
 
 
La compagnie des menteurs
 
 
La compagnie des menteurs
 
 
Les Ages sombres
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
La tranchée d'Arenberg
(Philippe Delerm)
 
 
Sacrée famille !
(David Safier)
 
 
Complétement cramé !
(Gilles Legardinier)
 
 
Adopte-moi !
(Sinéad Moriarty)
 
 
Tout le monde n'a pas le destin de Kate Middleton !
(Fred Ballard)