PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
112 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en octobre : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Le Scandale Modigliani

 
 
 
 
Echange 'Le Scandale Modigliani' par 'Ken Follett' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 341 pages (190 g)
Editeur : 

Le Livre de Poche

Edition : 
18 mai 2011
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Le Scandale Modigliani de Ken Follett a été lu par 31 pochetroqueurs.
Le Scandale Modigliani de Ken Follett est dans la PAL de 7 pochetroqueurs.

 
Le Scandale Modigliani, Ken Follett
 
Ils ont entendu parler d'un fabuleux Modigliani perdu et sont prêts à tout pour mettre la main dessus : une jeune étudiante en histoire de l'art dévorée d'ambition, un marchand de tableaux peu scrupuleux et un galeriste en pleine crise financière et conjugale... sans compter quelques faussaires ingénieux et une actrice idéaliste venant allégrement pimenter une course poursuite échevelée.
Qui sortira vainqueur de cette chasse au trésor menée tambour battant, de Paris à Rimini, en passant par les quartiers huppés de Londres ? Un Ken Follett inédit, enjoué et alerte, qui offre une peinture édifiante des coulisses du monde de l'art.
 
Commentaire de C.B. (Pochetroqueuse - Le soler) - 19 décembre 2015
 
Note: 1 sur 5
 
Passez votre chemin !
 
Je rejoins beaucoup des commentaires sur ce livre. Navrant pour un si bon auteur. Apres avoir lu "les piliers de la terre" découvrir ce "navet"...! Je me suis forcée à aller jusqu'au bout car ce livre n'est pas tres long. Je regrette le temps passé à le lire.
 
 
Commentaire de I.P. (Pochetroqueuse - Vitrolles) - 24 avril 2015
 
Note: 1 sur 5
 
Deception
 
Rien à voir avec les autres livres de Ken Follett. Je n'ai pas accroché.
 
 
Commentaire de M.P.C. (Pochetroqueuse - Les pavillons sous bois) - 20 octobre 2014
 
Note: 4 sur 5
 
Mon premier ken follett
 
Vu les pavés qu'il écrit autant commencer par un petit pour savoir si on aime ou pas !
Et bien, moi, j'ai bien aimé, le style, l'écriture fluide, le sujet intéressant, c'est drôle, un peu trache, je vais m'attaquer à un plus gros maintenant !
 
 
Commentaire de S.A. (Pochetroqueuse - Aix-en-provence) - 1 mars 2013
 
Note: 2 sur 5
 
Oeuvre de jeunesse
 
Ken Follet ressort les vieilles pages enterrées dans ses tiroirs... et c'est dommage. On comprend pourquoi les éditeurs n'en avaient pas voulu jusqu'à ce qu'il écrive "L'Arme à l'oeil". Disons, que ce fut un entraînement et qu'il lui fut utile. Pour mieux suivre sa progression littéraire, essayez "Paper money", oeuvre de jeunesse suivante. Vous verrez, il y est presque...
 
 
Commentaire de V.L. (Pochetroqueuse - Les andelys) - 28 février 2013
 
Note: 1 sur 5
 
C'est vraiment du Ken follett?
 
Ce livre n'a aucun intéret. Je l'ai lu jusqu'au bout, mais avec beaucoup de peine pourtant il n'est pas long!!!!Ken Follett nous a habitués à beaucoup mieux!!!
 
 
Commentaire de irisgwen (Pochetroqueuse - Evette-salbert) - 18 février 2013
 
Note: 3 sur 5
 
À la recherche d'une oeuvre
 
Comme une intrigue policière, ce roman suit le parcours d'une étudiante en histoire de l'art à la recherche d'un tableau perdu de Modigliani. Mais d'où proviendrait cette toile non répertoriée dans le marché de l'art?
Elle se lance sur les traces de ce chef-d'oeuvre, à Londres, en France et en Italie. Mais rien n'est limpide surtout lorsque des artistes sans scrupule jouent les faussaires plutôt doués.
Agréable, mais en effet, le sujet prédomine sur le style littéraire, qui manque de fluidité.
 
 
Commentaire de M.L. (Pochetroqueur - Villeurbanne) - 18 mai 2012
 
Note: 1 sur 5
 
C'est pas de lui....
 
Non, ce n'est pas possible, Il n'a pas pu écrire ce navet... Ou alors à l'école, quand il avait douze ans... Bon, on oublie, c'est un coup marketing, et on relit les Piliers de la Terre, vite, vite...
 
 
Commentaire de Galinette (M.B.) (Pochetroqueuse - Berre l'étang) - 14 décembre 2011
 
Note: 4 sur 5
 
J'ésite! entre : 3 - pas mal et 4 - très bien!!
 
Mon premier Ken Follett, donc je ne peux pas comparer. Mais j'ai bien aimé le style. Ce n'est pas un polar, mais une grosse arnaque à l'oeuvre d'art. Avec tout le petit monde qui gravite autour. Un peu long à se mettre en place car beaucoup de personnages. Une histoire bien ficelée.
 
 
Commentaire de nini13 (Pochetroqueuse - Marseille) - 7 septembre 2011
 
Note: 3 sur 5
 
les coulisses du monde de l'art
 
Un Kent FOLLET inhabituel, déroutant.
Un livre facile qui décrit à la façon d'un polar le monde de l'art : ses combines, ses personnages.
Un peu déçue tout de même car Kent Follet ne nous avait pas habitués à ce ton si enjoué dans tous ses autres livres.
Un bon moment de lecture malgré tout.
 
 
Commentaire de daphne (Pochetroqueuse - Mondonville) - 26 juillet 2011
 
Note: 2 sur 5
 
bof
 
Très moyen, par rapport aux autres livres de Ken Follett.
Je n'ai pas du tout aimé ce livre, je me suis même demandé si c'est réellement Ken Follett, l'auteur des Piliers de la terre, d'un grand nombre de thrillers, qui a écrit ce scandale, l'histoire aurait pu être intéressante, mais la, rien.
J'attends les critiques des autres lecteurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Ken Follett
 
 
 
 
Hammer of Eden
 
 
The Man from St. Petersburg
 
 
World without End
 
 
The Pillars of the Earth
 
 
Le Siècle, tome 1 : La chute des géants
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
La Faute de l'abbé Richaud
(Jean Contrucci)
 
 
Moisson noire
(James Ellroy)
 
 
Vertiges de la peur
(Paul Kenny)
 
 
Baka !
(Dominique Sylvain)
 
 
Vous manquez de tenue, Archibald !
(Charles Exbrayat)