PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
63 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.

Recherche
 
 
 
 

Les morts seraient moins tristes s'ils savaient qu'ils pourront encore se tenir les côtes en regardant les vivants

 
 
 
 
Echange 'Les morts seraient moins tristes s'ils savaient qu'ils pourront encore se tenir les côtes en regardant les vivants' par 'Philippe Bouvard' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 217 pages (190 g)
Editeur : 

J'ai Lu

Edition : 
14 janvier 2015
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Les morts seraient moins tristes s'ils savaient qu'ils pourront encore se tenir les côtes en regardant les vivants, Philippe Bouvard
 
Philippe Bouvard achève ici sa trilogie contre l'angoisse du trépas. Non seulement, et pour bénéficier d'un surcroît de prolongations, il a choisi un titre aussi long que son existence, mais il s'avise que, tant qu'on peut parler de la mort, c'est qu'on est toujours vivant. Ainsi continue-t-il à vouloir dédramatiser ce qui, lorsque l'on ne meurt pas de rire, demeure quand même une tragédie. Moins en raison d'un manque total de renseignements sur le dernier voyage que du fait qu'on ne pourra pas honorer ses rendez-vous du lendemain. Tour à tour drôle et émouvant, ce livre à l'ironie mordante regorge d'anecdotes sur l'avant et l'après, de conseils précieux pour survivre dans la tombe, et de réflexions sur le "grand départ"
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Philippe Bouvard
 
 
 
 
Auto-psy d'un bon vivant : Journal 2000-2003
 
 
Journal de Bouvard, 1997-2000
 
 
Le meilleur des grosses têtes
 
 
Les pensées
 
 
Contribuables, mes frères