PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
124 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Messaouda

 
 
 
 
Echange 'Messaouda' par 'Abdelhak Serhane' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 214 pages (115 g)
Editeur : 

Seuil

Edition : 
17 février 2002
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Messaouda, Abdelhak Serhane
 
Prostituée, initiatrice, sorcière, Messaouda est un personnage de légende.
Elle fait l'unanimité des désirs, et chacun la vénère comme une sainte. Dans un monde hanté par ses terreurs, elle incarne la liberté et la vie. Après sa mort, Driss répudiera son épouse, abandonnera ses enfants, s'en ira à la recherche de sexes pubères ou incrédules. Il ne tardera pas à trouver des matrices ouvertes à ses obsessions. Quant à son fils - le narrateur -, il apprendra l'atroce vérité sur la médiocrité de son père qui fut mêlé aux événements sanglants de la colonisation.

L'extraordinaire violence de ce récit jaillit des souvenirs, des rêves et des fantasmes d'un jeune Maghrébin.
Messaouda dit l'angoisse terrible d'une solitude, parmi d'autres solitudes. C'est le roman d'un peuple oublié, tapi à l'ombre d'une histoire silencieuse.
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Abdelhak Serhane
 
 
 
 
Les Enfants des rues étroites
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Incroyable !
(Robert Olen Butler)
 
 
Pétrole !
(Upton Sinclair)
 
 
Venge-moi !
(Patrick Cauvin)
 
 
L'Auteur ! L'Auteur !
(David Lodge)
 
 
Dieu vous garde des femmes !
(Michel de Saint Pierre)