PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
155 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... : Pourtant Laurette était ma soeur

 
 
 
 
Echange 'Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... : Pourtant Laurette était ma soeur' par 'Marie Fugain' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Poche : 190 pages (100 g)
Editeur : 

J'ai Lu

Edition : 
29 mars 2013
Langue : 
Français

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... : Pourtant Laurette était ma soeur, Marie Fugain
 
Mai 2002, Marie Fugain perd sa petite sœur, Laurette, des suites d'une leucémie.
Tout le monde compatit à la douleur de ses parents, au désarroi de son petit frère, mais personne ne se soucie d'elle, l'aînée, la vivante. Ni ce jour ni après. Pourtant, elle aussi est dévastée par ce chagrin que chacun garde pour soi et compense comme il peut.
Petit à petit, la tribu Fugain éclate : le père s'enferme dans la musique, la mère ne vit plus que pour son association. Partagée entre colère et désespoir, Marie craint d'en faire pâtir à son tour sa vie personnelle. Mais le souvenir de Laurette et de sa joie de vivre lui donne enfin le courage de reprendre le dessus. Un combat qui aura duré presque dix ans.
 
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Adieu, pitchoun !
(Alain de Broca)
 
 
Madame, vous êtes une prof de merde !
(Charlotte Charpot)
 
 
Je voulais te dire ...
(Laetitia Milot)
 
 
Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
(Christiane F.)
 
 
J'avais douze ans, j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école...
(Sabine Dardenne)