PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
68 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.

Recherche
 
 
 
 

Mouchons nos morveux : Conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds

 
 
 
 
Echange 'Mouchons nos morveux : Conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds' par 'Jean-Louis Fournier' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Broché : 188 pages (59 g)
Editeur : 

Succès du livre éditions

Edition : 
14 septembre 2009
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Mouchons nos morveux : Conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds, Jean-Louis Fournier
 
"POurquoi les enfants pleurent?
C'est la faute des parents.
Pourquoi les enfants s'ennuient?
C'est la faute des parents..."

"Les enfants ont toujours raison, parce qu'il sont les enfants.
Les parents ont toujours tot parce qu'ils sont les parents.Assez
Parents révoltons nous, mouchons nos morveux!"

Livre d'humour sur la parentalité.
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Jean-Louis Fournier
 
 
 
 
J'irai pas en Enfer
 
 
Les mots des riches, les mots des pauvres
 
 
Où on va, papa ?
 
 
Grammaire française et impertinente
 
 
Le CV de Dieu
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Roulez jeunesse !
(Fournier)
 
 
D'un jour à l'autre... au pays de Carnac (1935-1950)
(Thiéblemont France)
 
 
La bicyclette bleue : 1939-1942
(Régine Deforges)
 
 
Son absence
(Justine Augier)
 
 
La maison assassinée
(Pierre Magnan)