PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
15 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

On n'a pas toujours du caviar

 
 
 
 
Echange 'On n'a pas toujours du caviar' par 'Johannes Mario Simmel' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Livre d'occasion format poche : 576 pages
Editeur : 

Le Livre de Poche

Edition : 
31 mai 1997
Langue : 
Français
Catégorie : 

2 points
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

On n'a pas toujours du caviar de Johannes Mario Simmel a été lu par 2 pochetroqueurs.

 
On n'a pas toujours du caviar, Johannes Mario Simmel
 
Ce roman, qu'on a pu qualifier d'hybride de James Bond et d'Arsène Lupin, est construit sur un flash-back qui permet de suivre les inénarrables péripéties du héros de l'histoire, Thomas Lieven, entre 1939 et 1957, période durant laquelle ce jeune banquier de Londres n'accumulera pas moins de seize passeports et neuf nationalités différentes. Très riche lorsque la Seconde Guerre mondiale commence, Lieven est un fin gourmet, un excellent cuisinier (on appréciera les recettes intégrées au récit) et un grand amateur de femmes. Ces particularités conjuguées l'aideront à se sortir des mauvais pas qui l'attendent au cours d'une époque pour le moins troublée où il verra tous les services secrets - allemands, anglais, français - l'approcher successivement. A chacun, Lieven proposera ses talents, toujours aux mêmes conditions : ni meurtre, ni kidnapping, ni torture. Il aide et trahit les uns, se fait arrêter ou libérer par les autres, fait chanter les uns et les autres, et les mène tous par le bout du nez. Au cours de ses aventures, il croisera bien entendu le chemin de nombreux personnages hauts en couleur et parfois bien réels comme Joséphine Baker et le futur commandant Cousteau. On l'aura compris, on ne résume pas ce livre, on le savoure, on le déguste et, au bout du compte, on en redemande.
 
Commentaire de R.G. (Pochetroqueur - ) - 25 octobre 2015
 
Note: 3 sur 5
 
La drôle de guerre vue par les Monty Piton
 
Je n'ai pas vraiment trouvé ce que je cherchais dans ce bouquin de 545 pages, très bien écrit mais qui tourne un petit peu en rond à mon humble avis. C'est l'histoire d'un banquier qui, par la force des choses, se trouve imbriqué dans la plupart des services secrets du temps, des anglais, français et même de l'Abwer ,ce qui en temps de guerre n'est pas de tout repos, même dangereux. On l'a dit dans la 4ème de couverture, que c'était un peu une sorte de Lupin des temps modernes, c'est vrai, mais si l'on ne s'ennuie pas vraiment dans ce livre, on semble se trouver dans des aventures plus rocambolesques que réelles. Vu le nombre de gens qui ont été fusillés pour des peccadilles et sans jugement à l'époque, on s'étonne parfois que notre héros s'en sorte toujours sans gros dommage à chaque fois qu'il est pris dans les filets de la Gestapo, bon c'est un roman, ou une histoire vraie romancée, c'est agréable à lire on voyage pas mal, il y a de l'amour, de l'aventure et on a droit à une happy end, que demander de mieux sinon, peut être, un côté plus dramatique et moins fleur bleue de cette foutue guerre où l'auteur a quand même perdu une partie de sa famille dans les camps ! Ah, j'oubliais le principal : à chaque coup dur, rencontre ou nouvel épisode qui se présente, on a droit à une recette nouvelle, où tout le monde se réconcilie autour d'une table, car notre héros, en plus d'être un agent secret raté est un excellent cuisinier, vous m'en direz tant.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Non disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Johannes Mario Simmel
 
 
 
 
Le protocole de l'ombre
 
 
Et voici les clowns !
 
 
Défense de pleurer
 
 
Seul le vent connaît la réponse
 
 
La haine c'est la mort, l'amour c'est la vie
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
A-t-on tué Susan ?
(Jean-Marie Valente)
 
 
A plein tube !
(François Librini)
 
 
Et qu'ça saute !
(Charles Exbrayat)
 
 
Gare à l'intoxe !
(Lawrence Meyer)
 
 
Cash !
(Paul-Loup Sulitzer)