PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
113 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en octobre : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Paris au mois d'août

 
 
 
 
Echange 'Paris au mois d'août' par 'René Fallet' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 208 pages (140 g)
Editeur : 

Gallimard

Edition : 
28 juin 1974
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Paris au mois d'août de René Fallet a été lu par 3 pochetroqueurs.

 
Paris au mois d'août, René Fallet
 
Ils marchèrent côte à côte, lentement. Plantin n'était pas pressé de la perdre, adoptait un pas de flâneur des deux rives. Elle balançait, heureuse, un petit sac à main noir.
Oui, elle était heureuse, épanouie, jeune et vive. Elle devait avoir vingt-cinq ans, ou vingt-six. Elle était même un peu plus grande que lui. Il est vrai qu'elle était anglaise. Henri n'avait jamais parlé à une Anglaise.
 
Commentaire de FanLivre (MR) (Pochetroqueuse - Courbevoie) - 28 août 2017
 
Note: 4 sur 5
 
Touchant et drôle
 
Henri Plantin, la quarantaine bien sonnée, est petit, banal (René Fallet a pris Charles Aznavour pour modèle de son personnage principal). Il est marié, trois enfants et vendeur au rayon pêche de la Samaritaine le prototype du français moyen sans ambition ("Faut pas vouloir la lune. D’abord, même qu’on la voudrait…"). Il partage sa vie entre sa famille, son immeuble où sévit une concierge-gorgone ("descendante en ligne directe des concierges de 71, donneuses de communards et qui eurent plus de sang sur les mains, en une semaine, que de poussière leur vie durant"), des voisins souvent pénibles et son ami Gogaille, la Samaritaine où son activité lui a donné le goût de la pêche qu’il pratique en vacances chez ses parents dans le Bourbonnais et, enfin, les soirées chez Rosenbaum, café où il retrouve prostituées de la rue aux Ours et amis avec lesquels il parle et tape le carton.
Le décor est planté en 55 pages.

Mais voilà… cette existence bien réglée va être chamboulée cet été-là… Pour cause de plannings de vacances incompatibles, Simone Plantin part avec les enfants passer le mois d’août à Concarneau (son lieu de vacances privilégié) laissant Henri seul dans un Paris déserté. Il s’ennuie un peu et ne sait pas quoi faire de son temps ; alors il se balade dans les rues lorsqu’il sort de la Samaritaine… et fait une rencontre qui va bouleverser son quotidien et changer sa vie à jamais. Sur 150 pages, l’auteur nous associe aux initiatives, combines, doutes, hésitations, joies, et tourments d’un Henri déboussolé et discrètement soutenu par son ami Gogaille… Impossible de lâcher le roman.

Une histoire touchante, mélancolique et drôle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de René Fallet
 
 
 
 
Le beaujolais nouveau est arrivé
 
 
Comment fais-tu l'amour, Cerise ?
 
 
Le braconnier de Dieu
 
 
La soupe aux choux
 
 
Les vieux de la vieille
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Le tour du malheur, tome 4 : L'homme de plâtre
(Joseph Kessel)
 
 
S'il braille, lâche-le...
(Chester Himes)
 
 
Les Marchands, tome 1 : Adélaïde - 1887-1918
(Charles Lancar)
 
 
Mandala
(Pearl Buck)
 
 
L'enfant qui devint fou d'amour : suivi de Pauvre laid !
(Eduardo Barrios)