PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
15 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Presque un manège

 
 
 
 
Echange 'Presque un manège' par 'Jean-Pierre Milovanoff' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Poche : 108 pages (72 g)
Editeur : 

Pocket

Edition : 
24 août 2001
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Presque un manège, Jean-Pierre Milovanoff
 
La littérature est un " petit cirque de mots [...] presque un manège qui démarre devant nos yeux et tourne tout seul dans la nuit ".
A bord de ce carrousel, Jean-Pierre Milovanoff nous invite à faire un voyage magique à travers des contrées singulières puisqu'elles se nomment tour à tour poésie et pensée, chronique et réflexion. Un voyage par-delà les frontières trop connues, là où l'allégorie sert l'intelligence de notre temps, ou la métaphore perce les secrets les mieux gardés, quand le récit invite à l'enchantement des mots. Voici treize textes qui nous parlent de l'enfance, la violence, la mort du père, le théâtre, l'unicité de chaque être si souvent menacée.
Treize variations qui ont entendre le chuchotement complice d'une voix authentique et généreuse.
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Jean-Pierre Milovanoff
 
 
 
 
L'offrande sauvage
 
 
Emily ou la déraison
 
 
Russe blanc
 
 
Tout sauf un ange
 
 
Auréline
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Le tour du malheur, tome 4 : L'homme de plâtre
(Joseph Kessel)
 
 
S'il braille, lâche-le...
(Chester Himes)
 
 
L'enfant qui devint fou d'amour : suivi de Pauvre laid !
(Eduardo Barrios)
 
 
Complétement cramé !
(Gilles Legardinier)
 
 
O Verlaine !
(Jean Teulé)