PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
Catalogue
 
Mon compte
 
Comment ça marche ?
 
S'abonner
 
 
 
 
 
672 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en mai : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

SAS : Vengeance romaine

 
 
 
 
Echange 'SAS : Vengeance romaine' par 'Gérard de Villiers' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Livre d'occasion format poche : 251 pages
Editeur : 

Villiers Gerard de

Edition : 
1er janvier 1981
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

SAS : Vengeance romaine de Gérard de Villiers a été lu par 1 pochetroqueur.

 
SAS : Vengeance romaine, Gérard de Villiers
 
- Vous êtes l'agent sioniste Malko Linge ?
- C'est exact, dit Malko.
Les lèvres épaisses de Johnny s'écartèrent en un sourire heureux, il remit un chargeur dans son Skorpio et annonça, en détachant bien ses mots :
- Vous avez été condamné à mort par le Tribunal Permanent de la Résistance Palestinienne. Nous venons exécuter la sentence.
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Bientôt disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Gérard de Villiers
 
 
 
 
SAS : Le vol 007 ne répond plus
 
 
Sas : Mourir pour zanzibar
 
 
Les canons de Bagdad
 
 
SAS : Les trois veuves de Hong-Kong
 
 
SAS : Le bal de la Comtesse Adler
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Que viva Zapata !
(Axel Kilgore)
 
 
Fais-moi plaisir... crève !
(James Hadley Chase)
 
 
Sas Kill Henry Kissinger !
(De Villiers - Gérard De Villiers)
 
 
Du gâteau !
(James Hadley Chase)
 
 
Quel gachis inspecteur!
(Charles Exbrayat)