PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
Catalogue
 
Mon compte
 
Comment ça marche ?
 
S'abonner
 
 
 
 
 
1.289 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en avril : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Stupeur et tremblements

 
 
 
 
Echange 'Stupeur et tremblements' par 'Amélie Nothomb' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre d'occasion format poche : 186 pages (118 g)
Editeur : 

Le Livre de Poche

Edition : 
1er juin 2001
Langue : 
Français
Catégorie : 

1 point
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion

Stupeur et tremblements de Amélie Nothomb a été lu par 38 pochetroqueurs.
Stupeur et tremblements de Amélie Nothomb est dans la PAL de 2 pochetroqueurs.

 
Stupeur et tremblements, Amélie Nothomb
 
Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant. D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière.

Une course absurde vers l'abîme - image de la vie -, où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.
Entre le rire et l'angoisse, cette satire des nouveaux despotismes aux échos kafkaïens a conquis un immense public et valu à l'auteur d'Hygiène de l'assassin le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999.
 
Commentaire de loreilei31 (Pochetroqueuse - Pointis-inard) - 23 mars 2017
 
Note: 4 sur 5
 
Stupeur et tremblements
 
Encore un Nothomb que je dévore, j'aime son style, sa façon de voir les choses. De l'humour dans ce qui n'en a pas du tout, c'est surtout ça que j'aime chez elle.
 
 
Commentaire de M.L.C. (Pochetroqueuse - ) - 31 janvier 2013
 
Note: 3 sur 5
 
Qui tremble maintenant ?
 
La narratrice, Amélie, est belge et nul ne saurait ignorer qu’elle est un avatar de l’auteure. Passé ce premier constat, voici l’histoire. En 1990, Amélie est embauchée dans l’entreprise japonaise Yumimoto, au 44° étage. Comme elle le dit elle-même, « après tout, ce que j’avais voulu, c’était travailler dans une entreprise japonaise. J’y étais. » (p. 14) Après tout ? Oui, parce que le beau rêve d’Amélie tourne vite au réveil doux-amer. L’entreprise Yumimoto est soumise à des codes abscons pour les Occidentaux et à une hiérarchie totalement verrouillée. Pour avoir osé défier, sans le vouloir ni le savoir, sa supérieure directe, la magnifique Fubuki Mori, Amélie va connaître tous les échelons de l’humiliation. « Le Japon est un pays qui sait ce que ‘craquer‘ veut dire. » (p. 60) Alors qu’elle briguait une place d’interprète, elle finit responsable des toilettes du 44° étage. Toutefois, dans un esprit tout japonais d’honneur, elle ne démissionne pas et se soumet. « J’avais à présent sous les yeux l’horreur méprisante d’un système qui niait ce que j’avais aimé et cependant je restais fidèle à ces valeurs auxquelles je ne croyais plus. » (p. 134)

Amélie apprend donc l’humiliation auprès de la belle et perverse Fubuki Mori. Seule femme cadre de l’entreprise et décidée à ne pas perdre son poste. Fubuki représente le mur sur lequel se brisent les espoirs et les ambitions d’Amélie qui rappelle que, « dans l’ancien protocole impérial nippon, il est stipulé que l’on s’adressera à l’Empereur avec ‘stupeur et tremblements‘. » (p. 172)
 
 
Commentaire de comtesseoboulof (Pochetroqueuse - Talence) - 3 avril 2012
 
Note: 3 sur 5
 
Amélie au pays de l'entreprise nippone
 
La première découverte de cette écrivaine avait eu lieu il y a bien longtemps et je n’avais pas accroché, les critiques m’ont incité à y regoûter . C’est finalement intéressant d'en lire deux à la suite (Métaphysique des tubes et Stupeurs et tremblements), après Amélie, enfant terrible ,qui se dit japonaise dès la prime enfance, la retrouver adulte, postulant et travaillant pour une entreprise au Japon, est une suite logique et encore un moment sympathique même si je l’ai trouvé moins brillante que dans le premier.
Choc des cultures, différence des statuts homme/ femme, culture d’entreprise sclérosante, Amélie Nothomb aborde tous ces sujets avec humour, même si j’ai trouvé cela glauque par moment notamment quand elle nous conte le carcan moral imposé aux femmes japonaises
Dès la début, elle met les pieds dans le plat, son statut étant le plus petit , elle est susceptible d’être aux ordres de tout le monde, ne s’attendant tout de même pas à descendre si bas dans l’ascenseur social nippon. On peut d’ailleurs se demander : pourquoi l’ont- ils embaucher !
Son parcours y est presque surréaliste de la tâche photocopieuse recommencée des dizaines de fois pour un dossier jugé mal centré à l’impression, au changement du rouleau de papier toilette des commodités du 44ème étage.
Mais là n’est pas l’intérêt du livre il l’est dans l’observation des cadres de cette société, la soumission consentie, le mode de pensée différent de notre culture européenne et le recul pris par cette jeune française pour aller au bout de cette expérience.

On retrouve comme dans « Métaphysique des tubes » cet esprit brillant, scrutateur , qui marche à toute puissance, qui surmonte chaque étape avec philosophie et humour.
 
 
Commentaire de A.L. (Pochetroqueuse - Saint léger) - 11 avril 2011
 
Note: 4 sur 5
 
Le ridicule ne tue pas, mais parfois il ne rend pas plus fort non plus...
 
J'ai bien apprécié pour ma part la contradiction du livre car à vouloir trop bien faire le système nippon finit (parfois) par en devenir ridicule !
 
 
Commentaire de V.D. (Pochetroqueuse - Paris) - 15 mars 2010
 
Note: 4 sur 5
 
Interessant!
 
Une première expérience pour Amélie Nothomb dans le monde du travail, dans une grande société nippone! Et quelle expérience!!
Nous apprenons en même temps les us et coutumes des japonais ( très surprenante, leur mentalité!)
Un bon moment de lecture!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre dans d'autres éditions/collections
 
 
 
 
Bientôt disponible
 
 
Bientôt disponible
 
 
Non disponible
 
 
Bientôt disponible
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Amélie Nothomb
 
 
 
 
Acide sulfurique
 
 
Hygiène de l'assassin
 
 
Les Catilinaires
 
 
Le sabotage amoureux
 
 
Antéchrista
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Les Marchands, tome 1 : Adélaïde - 1887-1918
(Charles Lancar)
 
 
Mandala
(Pearl Buck)
 
 
La tranchée d'Arenberg
(Philippe Delerm)
 
 
Papa poule en vacances
(Daniel Goldenberg)
 
 
Un long dimanche de fiançailles
(Sébastien Japrisot)