PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
 
 
105 livres disponibles
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Tous aux abris : Mike, l'arme de dérision massive !

 
 
 
 
Echange 'Tous aux abris : Mike, l'arme de dérision massive !' par 'Michael Moore' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Auteur : 
Livre grand format : 312 pages (322 g)
Editeur : 

La Découverte

Edition : 
1er juillet 2004
Langue : 
Français
Catégorie : 

2 points
En cours d'échange
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Tous aux abris : Mike, l'arme de dérision massive !, Michael Moore
 
Drole provocateur,Mike est l'Arme de Dérision Massive!Il s'attaque aux mensonges de la Propagande dont son pays est victime depuis le 11 septembre notamment sur les armes de Saddam.Il révéle les petits secrets du roi Georges (du pétrole) avec ses petits copains Saoudiens.Et Mike se fache vraiment quand il voit que le E U sont devenus les etats de la Peur.
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Michael Moore
 
 
 
 
Mike contre-attaque ! Bienvenue aux Etats Stupides d'Amérique
 
 
Dégraissez- moi ça !
 
 
Coffret Michael Moore : Dégraissez-moi ca ! ; Mike contre-attaque ! ; Tous aux abris !
 
 
Stupid White Men: .and Other Sorry Excuses for the State of the Nation!
 
 
Dude, Where's My Country?
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Oh toi le Belge, ta gueule !
(Philippe Geluck)
 
 
La femme parfaite est une connasse !
(Anne-Sophie Girard)
 
 
Schnock, N°5 - 30 ans, toujours une ordure, le Père Noël !
(Collectif)
 
 
Jusque-là... tout allait bien !
(Stéphane Guillon)
 
 
Excusez-moi si je vous demande pardon !
(Jean-Marie Proslier)