PocheTroc : le troc de livres de poche d
Echangez vos livres
format poche
Le troc de livres d'occasion : Comment ça marche ?
 
Catalogue
 
Mon compte
 
Comment ça marche ?
 
S'abonner
 
 
 
 
 
730 livres disponibles, 5 livres reçus par abonné en mai : PocheTroc ça marche !
  • Bénéficiez tout de suite de 7 points pour choisir vos premiers livres gratuits.
  • Gagnez des points en envoyant les livres que les autres abonnés vous commandent.
  • Avec ces points recevez gratuitement les livres d'occasion dont vous avez envie.
  • Troquez autant de livres que vous voulez.
Recherche
 
 
 
 

Un assassin est mon maître

 
 
 
 
Echange 'Un assassin est mon maître' par 'Henry de Montherlant' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Broché : 312 pages (459 g)
Editeur : 

Gallimard

Edition : 
31 mars 1971
Langue : 
Français
Catégorie : 

2 points
livre indisponible
Je veux échanger le livre d   Je veux recevoir gratuitement le livre d
ou
Acheter ce livre neuf ou d'occasion
 
Un assassin est mon maître, Henry de Montherlant
 
Exupère est un étrange personnage, imaginé par Henri de Montherlant. En 1928, ce diplômé de l'école nationale des chartes arrive en Algérie nommé bibliothécaire à Oran puis à Alger.

La lecture de l' "Introduction à la psychanalyse" de Sigmund Freud lui a fait croire dès l'adolescence , à tort ou à raison, qu'il était névrosé et paranoïaque, bien qu'il ne rêve pas et qu'il ne soit pas amoureux de sa mère. Ses parents inquiets de son comportement bizarre l'ont envoyé chez un célèbre psychiatre du quartier Monceau ("piano à queue, comtesses, clarté française, visées académiques") : ce grand patron a diagnostiqué non pas une neurasthénie, mais une asthénie nerveuse, ce qui est beaucoup moins grave ! Dès ce moment, il va parler de sa névrose comme les français d'aujourd'hui disent ma dépression quand ils ont des ennuis.

Exupère après ses études a demandé à être nommé en Algérie, alors qu'il craint et déteste la chaleur et n'aime pas les arabes. Il reconnaît ce comportement masochiste, d'autopunition : il est le bourreau de lui-même. Il va vivre seul sans amour vrai et sans ami digne de ce nom : gros fumeur, plus ou moins éthylique, il doit affronter en outre des problèmes financiers. Ses contradictions deviennent systématiques : antisémite il veut se convertir au judaïsme. Il recherche les femmes vulgaires, laides, marginales et peu soignées, comme Sophie, cette petite prostituée "dont la semelle se détache". Son chef hiérarchique qui porte le nom prédestiné de Saint Justin en fait son souffre-douleur. Exupère lui écrit des lettre quotidiennes, se croit persécuté et finalement demande son transfert en France. Insensiblement son comportement névrotique s'aggrave, alors qu'il reste conscient de ces errements. Des symptômes s'installent : fièvre, brûlures d'estomac, élancements au cœur. Il consulte un médecin qui ne le comprend pas. Il refuse la psychanalyse : c'est "une thérapeutique pour cornichons, exploitée par des charlatans et des vicieux". La descente aux enfers s'accélère : il imagine que des microphones sont dissimulés dans sa chambre, il quitte un restaurant parce qu'il se voit, dans les glaces, oublie de se raser, boit l'eau non potable d'un ruisseau. Ses lacets se défont sans cesse, il se mouche dans sa serviette, se gratte le crâne avec sa fourchette, se sent méprisé de tous. Mais il reste lucide et décrit son état de santé qu'il nomme "mon tableau clinique". Il se néglige : linge sale, ongles en deuil, il passe des journées dans les autobus et des nuits à l'asile. Quelques mois après son retour à Paris, où il a refusé de consulter à la Salpetrière, l'on apprend sa mort sans en connaître les prémices, ni les circonstances.
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d'autres livres de Henry de Montherlant
 
 
 
 
Le Cardinal d'Espagne: Pièce en trois actes
 
 
Les jeunes filles
 
 
Le démon du bien
 
 
La Reine morte
 
 
Les lépreuses
 
 
 
 
 
 
 
Ceux qui ont aimé ce livre ont aussi échangé :
 
 
 
 
Le temps des poisons, tome 1 : On a tué la reine !
(Juliette Benzoni)
 
 
Madame de Mauves suivi de "Gabrielle de Bergerac"
(Henry James)
 
 
Crime et chatiment vol.1 (ne)
(Fedor Mi Dostoievski)
 
 
Gens du Pays (les)
(Cornaille Didier)
 
 
La fenêtre panoramique (Les Noces Rebelles)
(Richard Yates)